L’homme qui plantait des arbres

Un spectacle de poche, une histoire  généreuse,  un portrait émouvant, un hymne malicieux à la nature, une fable écologique.
Au cours d’une de ses promenades en Haute Provence, Jean Giono a un jour rencontré un personnage extraordinaire… un berger solitaire et paisible qui plantait des arbres, des milliers d’arbres.
Ainsi au fil des ans, un homme seul allait rendre vie à une contrée aride et désolée… 

Une spectatrice en parle : « Du silence, des chants d’oiseaux, le murmure de l’eau… des corolles de papier coloré qui apparaissent et disparaissent entre les doigts de Dominique Dubuy et c’est tout l’univers de Giono qui surgit, des plateaux déserts aux vallons secrets, des rafales de vent à la morsure du froid. De pliage en pliage, d’arbre en arbre, de saison en année, le récit suit les pas du berger Elzéard Bouffier. Loin des clichés d’un sud de carte postale, la langue âpre de Giono et les papiers délicats emportent le spectateur dans un pays austère et sauvage où peuvent éclore les plus douces utopies grâce aux mains déterminées d’un seul homme.»

velit, porta. felis nunc dictum vel, quis, ultricies Lorem mattis Praesent